Collaborations and Performances

Ana Dall’Ara‑Majek

sound artist | composer


Collaborations & Performances

AuXauralities

ILEA

blablaTrains

Jane/KIN

Aurealis

Lechuga Performances





 
 

AuXauralités / AuXauralities

This project is a collaboration between artists and researchers in acoustics where each one brings their know-how with a view to hybridizing expertise to develop "Prototype-Works", halfway between sound installation and laboratory prototype. This approach offers a common ground between scientific research and artistic expression, allowing each field to advance while nourishing each other. This collaboration aims to free technologies from the yoke of industrial and productivism while giving the arts new possibilities of expression. In addition, it brings a collective awareness of the existence of acoustic metamaterials and what they can bring to everyone's daily life through the medium of sound arts.

AuXauralités is composed of Ana Dall'Ara-Majek (composer, sound artist), Georges Roussel (post-doctoral researcher in acoustics at GAUS), Philippe-Aubert Gauthier (professor at UQAM in acoustics, art + science + technologies) , François Proulx (Undergraduate student in Mechanical Engineering), Nicolas Bernier (Professor in the Department of Digital Music at UdeM), and Julien Sylvestre (Professor in the Department of Mechanical Engineering at UdeS).

This project is made possible thanks to a grant from the FRQ’s intersectoral AUDACE program and the collaboration between the Groupe d’Acoustique de l’Université de Sherbrooke (GAUS) of the Faculty of Engineering, the Faculty of Arts of the Université du Québec à Montréal (UQAM) and Sporobole.

Le Cristal de l'oreille, FIMAV 2021 (May 2021)

 

Vers le Cristal..., Festival MNM (Feb. 2021)

Anatomies Auditives, Sporobole (Dec. 2020)

Our activities:

= = = = = = = = = Website = = = = = = = = =
17/05/2021-23/05/2021 >> FIMAV 2021
07/05/2021 >> 14e Colloque, 88e Congrès de l’ACFAS
09/04/2021 >> Spoken Web
27/02/2021 >> La Grande Nuit 2021 - Festival Montréal Nouvelles Musiques
01/02/2021-11/02/2021 >> Residency at Hexagram
28/01/2021 >> La Nuit des idées Sherbrooke
02/12/2020 >> Conference at the Acoustical Society of America (ASA 2020)
20/07/2020 - 17/12/2020 >> Residency at Sporobole - BetaLab
01/12/2020 >> Sympoïétiques: les Rencontres interdisciplinaires d’Hexagram

Courte biographie
AuXauralités est une collaboration entre artistes et chercheurs en acoustique où chacun apporte son savoir-faire dans une optique d’hybridation d'expertises pour développer des œuvres-prototypes entre arts et sciences. Cette approche propose un lieu commun entre recherche scientifique et expression artistique, permettant à chaque domaine d’avancer en se nourrissant mutuellement. Cette collaboration vise à libérer les technologies du joug industriel tout en donnant aux arts de nouvelles possibilités d’expression.
AuXauralités est composé d’Ana Dall’Ara-Majek (artiste sonore), Georges Roussel (chercheur post-doctoral), Philippe-Aubert Gauthier (professeur à l’UQAM), François Proulx (étudiant), Nicolas Bernier (professeur à l’UdeM), et Julien Sylvestre (professeur à l’UdeS).

Longue biographie
AuXauralités provient de Aux (auxiliaire) et Auralité (relatif à l’oreille) – « qui vient à l’aide de l’écoute », qui propose de nombreuses écoutes augmentées de l’environnement.

Ce projet est une collaboration entre artistes et chercheurs en acoustique où chacun apporte son savoir-faire dans une optique d’hybridation d'expertises pour développer des « Œuvres-Prototypes », à mi-chemin entre installation sonore et prototype de laboratoire. Cette approche propose un lieu commun entre recherche scientifique et expression artistique, permettant à chaque domaine d’avancer en se nourrissant mutuellement. Cette collaboration vise à libérer les technologies du joug industriel et productiviste tout en donnant aux arts de nouvelles possibilités d’expression. De plus, elle amène une prise de conscience collective sur l’existence des métamatériaux acoustique et de ce qu’ils peuvent apporter dans le quotidien de tous par le medium des arts sonores.

AuXauralités est composé d’Ana Dall’Ara-Majek (compositrice, artiste sonore), Georges Roussel (chercheur post-doctoral en acoustique au GAUS), Philippe-Aubert Gauthier (professeur à l’UQAM en acoustique, art+sciences+technologies), François Proulx (Étudiant au baccalauréat en Génie Mécanique), Nicolas Bernier (Professeur au département des Musiques numériques à l’UdeM), et Julien Sylvestre (Professeur au département de Génie mécanique à l’UdeS).

Anatomies Auditives est un dispositif sonore qui aborde la notion d’écoute augmentée par l’exploitation des propriétés acoustiques très particulières des métamatériaux. Élaborés par la technologie d’impression 3D, les métamatériaux reproduisent des procédés de synthèse numérique et analogique en les matérialisant sous forme d’objets physiques. Inspirés de structures issues du monde des insectes, ces objets mettent en scène des formes naturelles mais dotées de propriétés acoustiques surnaturelles. Ils sculptent un nouvel environnement sonore à l’intérieur duquel les auditeurs forment une communauté acoustique spécifique en accédant à une auralité jusqu’alors inaccessible. L’œuvre interroge notre rapport aux différentes formes de vie qui partagent notre environnement et leur façon d’entendre le monde en nous invitant à nous mettre à la place de l’autre, ici animal-artefact fictif doté de capacités d’écoute inouïes.
Ce projet à la croisée entre recherche acoustique et art sonore vise à faire prendre conscience de l’existence des métamatériaux acoustiques et de ce qu’ils peuvent apporter dans le quotidien de tous par le médium des arts sonores. Le but est d’intégrer ces matériaux dans la conscience collective, hors des usuelles applications industrielles et militaires. Ce projet est rendu possible grâce à une subvention du programme intersectoriel AUDACE du FRQ et à la collaboration entre le Groupe d’Acoustique de l’Université de Sherbrooke (GAUS) de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke, la Faculté des arts de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et Sporobole.

Vers le Cristal... (2021, 11:30)
Cette pièce se présente comme un paysage sonore « modulé » qui retrace les différentes étapes d’AuXauralités, un projet à la croisée entre recherche acoustique et arts sonores qui aborde la notion d’écoute augmentée par l’exploitation des propriétés acoustiques très particulières des métamatériaux.
Le projet s’est déroulé en trois étapes: la première consistait à simuler l’empreinte audio des métamatériaux grâce à des mesures de modèles nous permettant d’obtenir des réponses impulsionnelles. Après avoir fait un choix d’objets parmi les diverses simulations, la seconde étape a consisté à « matérialiser » les métamatériaux en les imprimant en 3D. La troisième étape a été le montage d’une sculpture sonore à partir des objets imprimés, que nous avons truffée de microphones pour en enregistrer les réactions.
La pièce se divise ainsi en trois parties: des enregistrements testés avec les simulations, l’impression 3D des objets, et la captation « live » de la sculpture.
AuXauralités est une collaboration entre artistes et chercheurs en acoustique où chacun apporte son savoir-faire dans une optique d’hybridation d'expertises pour développer des œuvres-prototypes entre arts et sciences. Cette approche propose un lieu commun entre recherche scientifique et expression artistique, permettant à chaque domaine d’avancer en se nourrissant mutuellement. Cette collaboration vise à libérer les technologies du joug industriel tout en donnant aux arts de nouvelles possibilités d’expression. AuXauralités est composé d’Ana Dall’Ara-Majek (artiste sonore), Georges Roussel (chercheur post-doctoral), Philippe-Aubert Gauthier (professeur à l’UQAM), François Proulx (étudiant), Nicolas Bernier (professeur à l’UdeM), et Julien Sylvestre (professeur à l’UdeS).

Le cristal de l’oreille est un dispositif sonore qui aborde la notion d’écoute augmentée par l’exploitation des propriétés acoustiques très particulières des métamatériaux. Élaborés par la technologie d’impression 3D, les métamatériaux reproduisent des procédés de synthèse numérique et analogique en les matérialisant sous forme d’objets physiques. Inspirés de structures issues du monde des insectes, ces objets mettent en scène des formes naturelles mais dotées de propriétés acoustiques surnaturelles. Ils sculptent un nouvel environnement sonore à l’intérieur duquel les auditeurs forment une communauté acoustique spécifique en accédant à une auralité jusqu’alors inaccessible. L’œuvre interroge notre rapport aux différentes formes de vie qui partagent notre environnement et leur façon d’entendre le monde en nous invitant à nous mettre à la place de l’autre, ici animal-artefact fictif doté de capacités d’écoute inouïes.
La version présentée au FIMAV 2021, Le cristal de l’oreille, est une partie d’un dispositif sonore modulaire plus vaste présentant différentes espèces de corps écoutants. Ici, la partie correspond aux métamatériaux de type cristaux acoustiques matérialisés sous forme de nids d’araignées et créant des nœuds d’écoute par des phénomènes de filtrage, de résonances et de réinjections sonores.
Ce projet à la croisée entre recherche acoustique et art sonore vise à faire prendre conscience de l’existence des métamatériaux acoustiques et de ce qu’ils peuvent apporter dans le quotidien de tous par le médium des arts sonores. Le but est d’intégrer ces matériaux dans la conscience collective, hors des usuelles applications industrielles et militaires. Ce projet est rendu possible grâce à une subvention du programme intersectoriel AUDACE du FRQ et à la collaboration entre le Groupe d’Acoustique de l’Université de Sherbrooke (GAUS) de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke, la Faculté des arts de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et Sporobole.



   
 

Jane/KIN

Jane/KIN is where barytone saxophone player and vocalist Ida Toninato meets with electronic musician and Foley artist Ana Dall’Ara-Majek. Their music stands between instrumental, electronic, drone and sounds found on the road. The musicians are long time collaborators and have navigated between contemporary music, improvisation and on-stage multidisciplinary performance. They invent and create their language as they go. Oscillating between dark drones and metal-like melodies, Jane/KIN’s music takes its time to construct a startling resonance.

Jane/KIN est la rencontre de la saxophoniste baryton et vocaliste Ida Toninato avec la musicienne électronique et Foley artist Ana Dall'Ara-Majek. Leur musique se situe entre l'instrumental, l'électronique, le drone et les sons trouvés sur la route. Les musiciennes sont des collaboratrices de longue date et ont navigué entre la musique contemporaine, l'improvisation, et la performance en direct multidisciplinaire. Elles inventent et créent leur langage au gré de leur parcours. Oscillant entre drones sombres et mélodies métallisées, la musique de Jane\KIN prend son temps pour construire une résonance saisissante.

photos

© Caroline Campeau, 2015

© Luc Delorme, 2017

© Luc Delorme, 2017

© Sébastien Roy, 2018

© Sébastien Roy, 2018

© André Parmentier, 2018

videos

Centre Phi (2018)

Daïmôn (2017)

SAT (2017)

SAT (2017)

SAT (2017)

SAT (2017)

SAT (2017)

Akousma XII (2015)

Akousma XII (2015)

Jane/KIN plays with Feedback

Jane/KIN plays with Feedback



 
 
 
 
 
 

ILÉA

L’Ensemble d’Improvisation Libre Électro-Acoustique (Ensemble ILÉA) est un ensemble à géométrie variable qui se consacre à l’improvisation mixte (instruments et électroniques), créé à la faculté de musique de l’UdeM en 2016, sous l’initiative de Kevin Gironnay. Il explore différentes manières de guider ses improvisations et s’attarde à la création musicale selon l’intuition de l’instant, en embrassant l’inattendu.

Les membres permanents sont :
Alexandra Tibbitts (harpe) / Alexis Langevin-Tétrault (électronique) / Ana Dall’Ara-Majek (électronique) / Camille Fauvet (clarinette) / Charlotte Layec (clarinette basse) / Geneviève D’Ortun (saxophones) / Jeremy Chignec (flûte) / Kevin Gironnay (électronique) / Olivier Marin (alto) / Pierre-Luc Lecours (électronique) / Simon Aliotti (percussions) / Vincent Fliniaux (contrebasse)

= = = = = = Official Website = = = = = =

Tempo Reale (2020)

Tempo Reale (2020)

Tempo Reale (2020)

La Vitrola (2019)

Sala Rossa (2019)

TENOR (2018)

TENOR (2018)

Le Vivier Interuniversitaire (2017)



   
 

Aurealis

by Alfredo Mendoza Ahuatzin (saxophone, textile structure design) and Ana Dall'Ara-Majek (electroacoustic music, lights)

Aurealis is a performative installation that creates a bridge between sounds and lights through the performance of a saxophone player and a laptop musician interacting with a textile structure.

Aurealis is a performative installation that generates nebula-type patterns using light projected from the inside of a textile structure with an illuminated saxophone. This project is inspired by Fischinger’s Lumigraph in which a performer is producing color display by his own hands. With Aurealis, the saxophone player is creating images by controlling light projection using different orientations of the instrument, and specific fingering resulting in opening and closing keyholes. Meanwhile the laptop musician has a light controller in order to improvise light rhythms and colours with the saxophonist. Both articulate a new vocabulary between sound, colours, extended techniques and gestures.

Aurealis Videos:



 

 
 

blablaTrains

blablaTrains is a duo formed by Takuto Fukuda playing a DIY sensor instrument, and Ana Dall’Ara-Majek playing an extended Theremin. Respectively from Japan and France, they moved to Canada to study composition and to take the train. The duo develops new ways of narrativity and musical meaning by extending idiomatic gestures to theatrics. Both composers and Max programers, they also work on pieces with instruments and electronics, installations, and multimedia projects.

= = = = = = Facebook Artist Page = = = = = =

= = = = = = Website = = = = = =

Higher Order Gestalt Fromage, February 13th, 2020

Performance of Higher Order Gestalt Fromage, at Live@CIRMMT Composers, MMR, McGill University, Montreal, Canada

Pythagorean Domino, November 7th, 2019

Performance of Pythagorean Domino, at Soundwich XI, Salle Multimédia, Conservatoire de musique de Montreal, Canada

Pythagorean Domino, June 4th, 2019

Performance of Pythagorean Domino, at NIME 2019, UFRGS, Porto Alegre, Brazil

[EN]
Pythagorean Domino is an improvisatory composition composed in 2019 for an augmented Theremin and a gyro-based gestural controller. This work aims to integrate music concrete techniques and an algorithmic compositional approach in the context of composition for gestural controllers. While music concrete compositional practice brings out the concept of “composite object”—a sound object made up of several distinct and successive elements —in the piece, our algorithmic compositional approach delivers an interpolation technique which entails gradual transformations of the composite objects over time. Our challenge is to perform a chain of short fragmental elements in tandem in the way to form a single musical unit, while the algorithms for transformation are autonomously changing synthetic and control parameter settings. This approach derives closely interconnected triangular interactions between two performers and a computer.

Pythagorean Domino, Work in progress, January 2019

Work in progress of Pythagorean Domino, January 2019 at CIRMMT

Imaginary Trainscape, October 11th, 2018

Performance of Imaginary Trainscape at MA/IN Intermedia Festival, Casa Cava, Matera, Italy

Imaginary Trainscape, June 5th, 2018

Performance of Imaginary Trainscape at NIME 2018, Moss Arts Center, Blacksburg, Virginia, USA

Imaginary Trainscape, February 23rd, 2018

Performance of Imaginary Trainscape at Live@CIRMMT, Tanna Hall, Montreal

[EN]
Imaginary Trainscape is a theatrical structural improvisation by Ana Dall’Ara-Majek and Takuto Fukuda controlling an augmented Theremin and a gestural controller. This performance evokes a nostalgia for the golden age of Canadian trains. While understanding its obsolescence, Imaginary Trainscape also dreams of the Renaissance of railways in North America. In association with the transmission mechanism between a boiler and driving wheels of steam locomotives, this performance explores two types of synchronicity: inter-corporeal synchrony and sonic-corporeal synchrony, meaning synchronicity between performers and the one between sounds and bodily gestures of each performer, respectively. Our self-made analogue/digital musical instruments - Ana’s augmented Theremin and Takuto’s gestural controller - mediate these synchronies, and empower our mental boilers, which enthusiastically trigger an over-saturation of synthetic sounds from the instruments.

[FR]
Imaginary Trainscape est une improvisation structurelle et théâtrale réalisée par Ana Dall’AraMajek et Takuto Fukuda jouant respectivement du Theremin augmenté et un contrôleur gestuel. Cette performance évoque la nostalgie de l’âge d’or des trains canadiens. Alors qu’elle apprécie leur décadence, l’improvisation rêve aussi de la Renaissance des chemins de fer en Amérique du Nord. En association au mécanisme de transfert entre la chaudière et les roues motrices de locomotives à vapeur, cette performance explore deux types de synchronicité: l’inter-corporelle et la sono-corporelle, c’est-à-dire la synchronicité entre les musiciens, ainsi que celle entre les sons et les gestes corporels de chaque interprète respectivement. Les instruments musicaux analogiques et numériques faits-main - le Theremin augmenté d’Ana et le contrôleur gestuel de Takuto - font la médiation entre ces synchronicités, et habilitent nos chaudières mentales, ce qui déclenche avec enthousiasme une hyper-saturation de sons synthétiques provenant des instruments.

Imaginary Trainscape, Work in Progress, January 2018

Work in progress of Imaginary Trainscape, January 2018 at CIRMMT

blablaImprovisation #1, March 24, 2017

Performance of blablaImprovisation #1 at improv@CIRMMT, Café Résonance, Montreal, Canada.

This performance creates paths from animality to a robotic society, from heaven to hell. It seeks a dialog between nature, industrial and electronic sounds. It is also a theatrical exploration of two instruments that require a ‘choreography’ to generate sound.

   


 

Lechuga (Lettuce) Performances

The Lettuce's performances began with the composition of the acousmatic piece La Lechuga, inspired by my Foley artist experiences, in which the main material is lettuce's sounds. As I like to hear the crispy and crunchy sounds of this noble vegetable, I decided to explore this material on other contexts such as a Lettuce's Ensemble and a performance of amplified Lettuces with Live electronics. Since then, I am working to improve my Max patches to offer the audience a better Lettuce experience.

La Lechuga at Kohlenstoff Winter Festival - January 13, 2017

Improvisation for Lettuce and other Vegetables with Live electronics. Performing with Line Katcho at Kohlenstoff Winter Festival, January 2017

La Lechuga at Kohlenstoff Electrochoc 3 - Dec 14, 2014

Excerpt of La Lechuga's performance at Electrochoc 3 - Kohlenstoff Release (CMM) December 2014 : Emilie Payeur, David Arango-Valencia, Alain Lefebvre, Bianca Beauchemin, Simone d'Ambrosio, Ida Toninato, Ofer Pelz and Frédéric Laflamme are the musicians of the Lettuce Ensemble.

La Lechuga Full and Original Version

Acousmatic version of La Lechuga.
This track is part of the album Air - Kohlenstoff Records